Le grand Choeur

le grand coeur de la cathédraleLors des travaux d’achèvement de la cathédrale, il a été décidé de réorganiser l’espace liturgique et d’aménager un nouveau chœur. La réalisation du nouveau mobilier est alors confiée au sculpteur lillois Philippe Stopin. Un autel octogonal (1,5 m de diamètre) remplace l’immense autel de marbre blanc de type tombeau. Cette réalisation de bronze doré reprend par ses lanières entrelacées le thème de la treille, alors que la surface de la matière rappelle alternativement l’eau vive, onde du flot baptismal et la craquelure du désert, lieu où tout est un et surtout où Dieu s’adresse aux hommes. La cathèdre (ou siège de l’évêque) évoque la mer des joncs (Exode) pour symboliser le rôle de passeur qui incombe à l’évêque. De même, l’ambon, le lieu de la Parole, qui, par son aspect rugueux rappelle un paysage désertique, est soutenu par un bâton qui évoque le bâton fleuri d’Aaron (Exode 4, 17). La crosse de l’évêque reprend ce thème et suit tout à fait la ligne du mobilier. Les couleurs chaudes d’ocre et d’or qui caractérisent le chœur, réchauffent et tranchent avec la pierre bleue des colonnes. Pour compléter ces aménagements, une tapisserie d’Yves Millecamps a été placée derrière l’ambon. Sa composition en verticalité évoque la prière qui s’élève. Enfin, Alban Behagle a conçu un grand lustre, haut de 10 m, qui reprend lui aussi le thème de la treille et forme au dessus du chœur une couronne de lumière. Sur le pilier gauche, regardant la nef, une remarquable Vierge de la Treille en bronze, œuvre de Georges Jeanclos, est offerte à la dévotion.


novembre 2018
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
5
6
7
8
12
13
14
15
16
19
20
21
22
23
26
27
29